"La poétique de l'espace en images" photo architecture urbanisme paysage chantiers construction

Escaliers : Les escaliers peuvent avoir différentes configurations. Escalier droit, escalier balancé (marches tournantes), escalier hélicoïdal (marches rayonnant autour d'un axe central), escalier à la française (alternance de volées droites et de paliers), escalier à quartier tournant...

Espace vert : Espace public urbain planté de végétaux, sans clôture et de forme indéterminée. Différent du jardin public proprement dit, il vise à renforcer la présence végétale en milieu urbain accessible jour et nuit.


Espace vert protégé : Un espace vert protégé est un ensemble paysager existant sur une ou plusieurs unités foncières, que le PLU protège, en application du Code de l'urbanisme, pour son rôle dans le maintien des équilibres paysagers, écologiques, sa qualité végétale ou arboricole.

Esthétique : Qui relève du jugement de goût et de la recherche de la beauté afin de faire partager un plaisir des sens. © Laurent Keller Photographe d'Architecture Tous Droits Réservés


F
 

Fondations : Assises des structures d'une construction en fonction de la nature des sols. Fondations superficielles sur de bons sols (roche, matériau compact et sec...) et Fondations profondes (pieux, micro-pieux) sur les sols de mauvaise qualité (remblais, sols poreux...).

Foudroyage : Démolition d'un bâtiment à l'explosif par minage, pose de charges à divers étages affaiblis structurellement, pour que le bâtiment s'effondre sur lui-même.© Laurent Keller Photographe d'Architecture Tous Droits Réservés


G
 

Gratte-ciel : Un gratte-ciel est un bâtiment de très grande hauteur, le terme de gratte-ciel (1911) est une traduction de l'anglais sky scraper qui provient du vocabulaire maritime : c'était le nom donné au plus haut des trois-mâts qui abordaient New York depuis Liverpool.

Grignotage :  Démolition d'un bâtiment petit à petit, avec une pelle hydraulique équipée de bras standard ou de grande longueur sur lequel vient se fixer des outils spécifiques : pince, pique..© Laurent Keller Photographe d'Architecture Tous Droits Réservés

Gros-Oeuvre : Éléments porteurs concourant à la stabilité et à la solidité du bâtiment ainsi que les éléments qui assurent le clos, le couvert et l’étanchéité, à l’exclusion de leurs parties mobiles.


H
 

Habitat passif : C'est une notion désignant un bâtiment dont la consommation énergétique au m² est très basse, voire entièrement compensée par les apports solaires ou par les calories émises par les apports internes (matériel électrique et habitants). Pour être qualifiée de « passive » une maison doit réduire d'environ 80 % ses dépenses d'énergie de chauffage par rapport à une maison neuve construite selon les normes allemandes d'isolation thermique de 1995 (déjà très exigeantes)..© Laurent Keller Photographe d'Architecture Tous Droits Réservés

Les principes de base, murs passifs et utilisation du soleil, remontent à l’Antiquité mais ils bénéficient de savoirs et de matériaux nouveaux suite à un intérêt pour le bâtiments économes en énergie et aux expérimentations des années 1970.
 

Haute performance énergétique / HPE :  : La Haute Performance Énergétique (HPE) est un label officiel français qui rend compte des performances énergétiques, sanitaires et environnementales d'un bâtiment au niveau de sa conception, de sa construction, de son fonctionnement et de son entretien. Elle comporte plusieurs degrés d'efficacité, notés avec cinq étoiles, et donne droit à un financement bonifié, à des primes ou à des avantages fiscaux.
 

Haute qualité environnementale (HQE) : La haute qualité environnementale (HQE)est un label environnemental français datant du début des années 1990, qui a donné lieu à la mise en place de l'enregistrement comme marque commerciale et d'une certification « NF Ouvrage Démarche HQE® ».Ce label s'inspire du label Haute Performance Énergétique auquel il ajoute une dimension sanitaire, hydrologique et végétale. La démarche pour l'obtention de la certification peut être effectuée auprès de l'association HQE d'origine privée.



I
 

  Immeuble de grande hauteur / IGH :  Dans le droit français, un immeuble de grande hauteur est une construction relevant, du fait de sa hauteur, de procédures spécifiques dans le domaine de la prévention et de la lutte contre l'incendie.

Isolation : Matériaux mis en œuvre en vue de gérer les transmissions thermiques ou acoustiques au travers des parois.
Isolation phonique :L'indice "alpha" mesure l'isolation phonique. Plus il est levé plus l'isolation est bonne. - Isolation thermique : Le coefficient K mesure le pouvoir isolant d'une paroi au froid ou à la chaleur. - I.T.E. :Isolation thermique extérieure.


J
 

Jardin : Espace organisé et généralement clos, par opposition à l'espace vert, indépendant ou associé à un édifice (château, maison, musée...) abritant des végétaux d'utilité ou d'agrément. Créé à partir d'une modification plus ou moins profonde du site naturel, le jardin se caractérise par son tracé, son relief, sa couverture végétale (couvert/découvert) et son traitement de l'eau. L'architecture ou la sculpture peuvent y apporter leur contribution.
 

  Jardin à thème : Jardin dont la composition spatiale, les structures et la palette végétale répondent à un parti pris ou un concept donné. © Laurent Keller Photographe d'Architecture Tous Droits Réservés

  Jardins familiaux / Jardins collectifs / Jardins partagés : Parcelles de terrain qui sont cultivées personnellement par des personnes privées pour subvenir aux besoins de leur famille et créer du lien social.
 

  Jardin irrégulier ou paysager : Terme français pour désigner les jardins anglais ou anglo-chinois du XVIII ème et XIX ème siècle qui simulent le pittoresque d'un paysage naturel. © Laurent Keller Photographe d'Architecture Tous Droits Réservés

  Jardin japonnais : La composition d’un jardin japonais suit trois grands principes : la reproduction de la nature en miniature, le symbolisme et la capture de points de vue paysager (ou leur dissimulation). Le jardin zen est un jardin sec particulier aux jardins japonnais.
 

  Jardins ouvriers : Jardins familiaux situés hors des lieux d'habitation et loués à bas prix à des familles vivant en logements collectifs par des entreprises, des mairies ou des œuvres de bienfaisance.

  Jardin régulier ou classique : Jardin composé selon les lois de la symétrie et des proportions à une nature domestiquée inspiré des jardins de l'empire romain : les jardins dits « à la française » du XVII ème siècle en France et les jardins italiens de la Renaissance.


L
 

Lauze, lause, ou lave : Pierre plate de schiste, de calcaire, de basalte, de granite ou de gneiss, dont la surface est très importante par rapport à l'épaisseur, utilisée principalement pour les toitures et les dallages. La lauze a un débit centimétrique par rapport à l'ardoise au débit millimétrique. Les lauzes étaient employées en Savoie, en vallée d'Aoste ou en Valais, en Lozère et Aveyron, en Dordogne, dans le Lot, en Côte-d'Or, en Haute-Saône et en Haute-Corse. © Laurent Keller Photographe d'Architecture Tous Droits Réservés

Loi Littoral (1986) : La loi Littoral, mise en place dans un contexte d’urbanisation massive des communes littorales françaises, prévoit l‘inconstructibilité dans la bande littorale dès 100 mètres en dehors des espace déjà urbanisés. © Laurent Keller Photographe d'Architecture Tous Droits Réservés
 


M
 

Maître d’œuvre : Personne désignée par le maître d’ouvrage dont la principale fonction est de concevoir un projet de construction et d’en garantir son exécution.Personne physique ou morale chargée par le maître d'ouvrage de la conception d'un projet immobilier, de l'assistance pour le choix des entreprises, et de la vérification de la conformité des constructions par rapport au projet élaboré et aux engagements contractuels. La fonction de maître d’œuvre est notamment exercée par les architectes. Dans le cas d'une mission complète l'architecte est maître d’œuvre de conception et d'exécution.

Maître d'ouvrage : Personne physique ou morale pour le compte de laquelle sont réalisés une construction ou des travaux. « Donneur d’ordre » ou client, le maître d'ouvrage réunit les fonds et choisit le maître d’œuvre. Le client, c'est lui. C'est par exemple le maire d'une ville qui décide de construire une bibliothèque, ou un simple particulier qui fait construire sa maison. Cepeut être aussi un maître d'ouvrage professionnel comme par exemple un organisme HLM. Il choisit le maître d’œuvre, s’entend avec lui sur un avant-projet, puis sur un projet et sur les techniques à mettre en œuvre et lui confie le suivi et la coordination des travaux et/ou des études. © Laurent Keller Photographe d'Architecture Tous Droits Réservés

Maquette d'étude : Modèle réduit du bâtiment ou de l'espace public exécuté par le concepteur pour tester différentes hypothèses spatiales.

Mise en lumière : Mise en scène d'une architecture, d'un espace urbain à l'aide d'effets lumineux. A la différence d'une illumination, la mise en lumière prend en compte les dimensions conceptuelles de la réalisation : les intentions du créateur sont « mises en scène » par l'éclairage.

Mur : Ouvrage en maçonnerie, en terre, etc..., qui dans un plan vertical, sert à enclore un espace, à soutenir des terres, constituer les côtés d'un édifice. © Laurent Keller Photographe d'Architecture Tous Droits Réservés

Mur bahut : mur de faible hauteur formant soubassement.         - Mur d'échiffre : mur sur lequel reposent les marches d'un escalier.                   - Mur de refend : mur porteur situé à l'intérieur de la construction et reliant les façades ou les pignons entre eux. 
Mur de soutènement : mur permettant de résister à des poussées latérales (poussées des terres en sous sol...).                                                        - Mur porteur : mur structurant assurant la descente des charges d'une construction.


Monuments Historiques / MH : Immeubles dont la conservation présente soit en totalité, soit en partie, au point de vue de l’histoire ou de l’art, un intérêt public (loi du 31 décembre 1913). Ces immeubles sont soit classés par le ministre de la Culture soit inscrits sur un inventaire supplémentaire par arrêté du préfet de région ou par arrêté du ministre chargé des affaires culturelles (lorsque l’inscription est proposée par la commission supérieure des monuments historiques). © Laurent Keller Photographe d'Architecture Tous Droits Réservés

Si l'ouvrage est inscrit à l’inventaire, l’Architecte des Bâtiments de France suit les travaux de rénovation et restauration avec des entreprises choisies par le maître d’ouvrage ou l’entreprise générale.
Si l'ouvrage est classé MH, c’est l’Architecte en Chef des Monuments Historiques compétent territorialement qui choisit des entreprises obligatoirement agréées MH pour la restauration.


O
 

Ombre(s) : Obscurité résultant de l'interception de la lumière par un corps opaque. L'ombre portée est l'ombre projetée de l'objet qui intercepte la lumière sur un objet, une surface, un volume différent. L'ombre réelle, appelée aussi ombre propre, est la zone d'obscurité qui existe sur l'objet éclairé et situé à l'opposé de la source lumineuse. L'ombre colorée est une ombre portée teintée qui traduit la présence de sources lumineuses colorées multiples.


P
 

Palette végétale : Ensemble des différentes espèces et variétés de plantes utilisé dans une scène ou un jardin entier. La palette est souvent associée à un style de jardin, une aire géographique ou un paysagiste.

 Parc :  Grand jardin présentant un important couvert. Jusqu'au XVIIème siècle le parc est un quartier de forêt clos de mur, indépendant du jardin proprement dit et servant de réserve de chasse ou de lieu de promenade. Jardin et parc fusionnent à la fin du XVIIIème siècle dans le parc paysager privé dont le tracé irrégulier vise à imiter la nature. Aujourd'hui le parc est très majoritairement réservé à l'espace vert public.

Parement : Matériau de surface assurant la finition d'une paroi: plaquettes de brique, pierre etc...  © Laurent Keller Photographe d'Architecture Tous Droits Réservés

Patrimoine paysager : Partie de pays, de territoire, perçue et désignée par les acteurs publics et/ou les populations comme paysage à transmettre aux générations futures pour des raisons historiques, écologique, archéologique etc...

Patrimoine mondial / Patrimoine de l'humanité : Le patrimoine mondial, ou patrimoine de l'humanité, est une liste établie par le comité du patrimoine mondial de l'Organisation des Nations Unies pour l'Éducation, la Science et la Culture (UNESCO) - 195 États membres. Le but du programme, fondé en novembre 1972, est de cataloguer, nommer, et conserver les biens dits culturels ou naturels d’importance pour l’héritage commun de l’humanité.

Pavement : Revêtement de sol constitué d'un ensemble de pierres, de terre cuite etc... Le pavage (pavé ou gros galet), le dallage (pierre plates, taillées ou non), le carrelage, la mosaïque sont des variétés de pavement.

Paysage : Étymologiquement, le paysage est l'agencement des traits, des caractères, des formes d'un espace limité, d'un « pays ». La notion de paysage a une dimension esthétique forte mais le paysage exprime aussi les politiques d'aménagement du territoire.
Le paysage est d'abord appréhendé visuellement, mais les parfums, les couleurs et les ambiances sonores en transforment aussi la perception.


Paysagisme : Conception et réalisation des jardins et des parcs publics et privés, l'architecture paysagère est basée sur la conception d'espaces à travers la qualification des sols, le mobilier urbain , la botanique, l'horticulture, l'éclairage etc .. L'architecture paysagère consiste à concevoir et mettre en œuvre l'espace extérieur au bâti de façon à le rendre à la fois fonctionnel, agréable à l'œil, durable et adapté à différents besoins humains, sociaux, environnementaux, économiques et culturels. © Laurent Keller Photographe d'Architecture Tous Droits Réservés

Paysagiste / Architecte-paysagiste : Personne dont la profession est de concevoir des jardins et espaces verts et, plus généralement, toute réalisation à prédominance végétale et à caractère esthétique concernant l’environnement et le paysage.

Phasage : Détermine dans quel ordre les tâches identifiées pour la réalisation d’un ensemble d’ouvrages ou de travaux seront réalisées. Les phasages sont associés à une durée d’exécution de ceux-ci. .© Laurent Keller Photographe d'Architecture Tous Droits Réservés

Plaisir spatial : Sentiment ou émotion agréables liés à la sensation de bien-être dans un lieu. Le plaisir architectural ou paysager est engendré par la perception polysensorielle d'un espace et de ses attributs caractéristiques : volume, lumière, matière etc..

Plan de Sauvegarde et de mise en valeur / PSMV : En France, le plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV) est un document d'urbanisme tenant lieu de plan local d'urbanisme (PLU) dans le périmètre du secteur sauvegardé en vue de protéger son patrimoine historique et esthétique.

Plan Local d'Urbanisme / PLU : Documents d’urbanisme qui exposent le diagnostic établi au regard des prévisions économiques et démographiques et qui précisent les besoins répertoriés en matière de développement économique, d’aménagement de l’espace, d’environnement, d’équilibre social de l’habitat, de transport, d’équipements et de services. Ils présentent le projet d’aménagement et de développement durable retenu qui peut caractériser les îlots, quartiers ou secteurs à restructurer ou réhabiliter, identifier les espaces ayant une fonction de centralité existants, à créer ou à développer, prévoir les actions et opérations d’aménagement à mettre en œuvre, notamment en ce qui concerne le traitement des espaces et voies publiques, les entrées de villes, les paysages, l’environnement, la lutte contre l’insalubrité, la sauvegarde de la diversité commerciale des quartiers et, le cas échéant, le renouvellement urbain. © Laurent Keller Photographe d'Architecture Tous Droits Réservés

Plan lumière : Étude à l'échelle d'une ville, d'un quartier ou d'un site qui permet de répertorier, de hiérarchiser et de planifier les actions de mise en lumière et d'illumination sur plusieurs années.

Plante : Plante bifère : Variété pouvant donner des fleurs et des fruits deux fois dans la même année. C’est le cas du figuier.

-
Plante couvre sol: Espèces de plantes rampantes ou relativement basses qui, en se développant, forment un tapis végétal.

-
Plante exotique: Espèce étrangère à la région considérée (par opposition une espèce endémique est limitée à une région).

-
Plante grimpante: Sujet présentant un développement important de ses rameaux dressés, souples ou retombants, se prêtant à la garniture de supports à condition d’être guidé. Le terme de grimpant, contrairement à celui de sarmenteux, implique la présence de crampons (lierre) ou de ventouses (vigne vierge) permettant à la plante de grimper.

-
Plante sarmenteuse: Sujet portant des tiges souples ou de longs rameaux que l’on peut attacher à toutes sortes de supports : vigne, glycine...

-
Plante vivace: Plante qui se reproduit végétativement et peut ainsi persister de nombreuses années, contrairement aux plantes dites annuelles.


Pont : Ouvrage d'art, construction permettant de franchir un obstacle, une dépression géodésique : un cours d'eau, une voie ferrée, une vallée, une route, un bras de mer.
                   Pont levant
: Pont dont le tablier se relève tout en restant horizontal pour le passage de bateaux.             - Pont mobile : Pont dont le tablier est mobile en partie ou en totalité.    
                    
Pont tournant : Pont dont le tablier pivote parallèlement au fleuve pour le passage de bateaux.
 

Projet urbain : Idées, représentations graphiques et textuelles, et processus de conception et de mise en œuvre du développement d'un quartier, d'une place, d'un lieu défini géographiquement.


R

Ravalement : Se dit de la préparation des fonds d'une façade ancienne et de sa remise à neuf.

Réception des travaux : C'est l'acte par lequel le maître d'ouvrage déclare recevoir les travaux - avec ou sans réserves - en présence du maître d’œuvre. Elle fait l'objet d'un procès verbal de réception, et constitue le point de départ des différents délais de garanties.

Reconstruction : Il y a reconstruction lorsque plus de la moitié des surfaces de plancher préexistantes sont à reconstruire.

Règlement National d'Urbanisme / RNU : Ensemble des règles générales applicables en matière d’utilisation du sol, notamment en ce qui concerne la localisation, la desserte, l’implantation et l’architecture des constructions, le mode de clôture et la tenue décente des propriétés foncières et des constructions. Le règlement national d’urbanisme (institué par le décret du 30 novembre 1961) s’applique dans les communes non dotées de POS ou de PLU ou d’un document en tenant lieu.

Réhabilitation : Remise en état d'un bâtiment avec changement du programme d'utilisation : réhabilitation d'un bâtiment industriel en musée par exemple. © Laurent Keller Photographe d'Architecture Tous Droits Réservés

Rénovation : Remise en état d'un bâtiment ou d'un appartement sans changement de fonctions, destinée à doter un bâtiment des normes actuelles de confort.

Restauration : Remise en état d’un bâtiment ou d’un ouvrage dans son état originel du fait de son intérêt architectural et historique marqué.


 

S

Second œuvre : Travaux tous corps d'état hors gros œuvre.


Secteur sauvegardé : Espace urbanisé protégé en fonction de son intérêt patrimonial. Le plan de sauvegarde et de mise en valeur fixe les règles d'urbanisme et d'architecture qui y sont applicables. Les travaux compris dans ce périmètre sont soumis à l'avis de l'Architecte des Bâtiments de France. Voir PSMV


Site classé : Espace naturel non urbanisé protégé en raison de son intérêt patrimonial ; partie remarquable de territoire, de pays, distinguée et conservée, pour des raisons artistiques, esthétiques, historiques, scientifiques ou culturelles. Les travaux compris dans ce périmètre sont soumis à l'avis de l'Architecte des Bâtiments de France. © Laurent Keller Photographe d'Architecture Tous Droits Réservés


Site inscrit : Ère de protection d'un espace en raison de son caractère historique, culturel remarquable. Les travaux compris dans ce périmètre sont soumis à l'avis de l'Architecte des Bâtiments de France.


Sol: Sol acide : Se dit d’un sol riche en humus ou en silice et dont le pH est inférieur à 7. Certains végétaux (ajonc, bruyère, fougère, châtaignier…) apprécient une acidité plus ou moins forte. On peut palier l’acidité en ajoutant de la chaux dans le sol. - Sol alcalin : Se dit d’un sol dont le pH est supérieur à 7. C’est le contraire d’un sol acide. Tous les sols calcaires sont alcalins. Le buis et le noyer apprécient ce type de sol.
Sol neutre : Sol dont le pH se situe autour de 7. Ce type de sol convient à une grande majorité de plantes. © Laurent Keller Photographe d'Architecture Tous Droits Réservés
Sol siliceux : Sol riche en sable, très perméable et bien drainé, se réchauffant vite au printemps mais pauvre en éléments fertilisants et nécessitant des apports annuels de fumure organique et d’engrais complet.


Sous Oeuvre : Travaux se rapportant aux fondations.


Surface habitable : Surface de plancher calculée après déduction de l'emprise des murs, des cloisons, des escaliers, des caves, des sous sols, des balcons, des vérandas et locaux dont la hauteur est inférieure à 1,80m.

 

T



Température de couleur: Elle exprime la couleur de lumière d'une lampe et s'exprime en Kelvins (K). © Laurent Keller Photographe d'Architecture Tous Droits Réservés


Tour: Construction indépendante ou corps de bâtiment de hauteur importante par rapport à son plan : tour hertzienne, tour de bureaux... (voir IGH) En architecture patrimoniale on distingue la tour-porche, la tour-clocher, la tour à bec, la tour en éperon, la tour fortifiée, la tour « d'apparat » (beffrois des hôtels de ville moyen-âge et renaissance), la tour d'escalier, la tour de guet ou de garde...© Laurent Keller Photographe d'Architecture Tous Droits Réservés


Tout Corps d’État / TCE :  Ensemble des métiers nécessaires à la réalisation complète du bâtiment (exemples : charpente, couverture, plomberie, etc.).

U

Urbanisme : L’urbanisme est à la fois un champ disciplinaire et un champ professionnel recouvrant l'étude du phénomène urbain, l'action d'urbanisation et l'organisation de la ville et de ses territoires. La discipline est associée à la fois à la politique, à l'architecture et à la géographie.

Z

● Zone d'Aménagement Concerté / ZAC : Zone à l’intérieur de laquelle une collectivité publique ou un établissement public y ayant vocation décide d’intervenir pour réaliser ou faire réaliser l’aménagement et l’équipement des terrains, notamment de ceux que cette collectivité ou cet établissement a acquis ou acquerra en vue de les céder ou de les concéder ultérieurement à des utilisateurs publics ou privés. Elle a pour objet l’aménagement et l’équipement de terrains bâtis ou non, notamment en vue de la réalisation : - de constructions à usage d’habitation, de commerce, d’industrie, de services - d’installations et d’équipements collectifs, publics ou privés.

Top